Accueil Couple et Sexualité Couple et Sexualité Rapport H/F Rapport H/F Mon fantasme en récit érotique ( épisode 4 ) Mon fantasme en récit érotique ( épisode 4 )
Les discussions

Mon fantasme en récit érotique ( épisode 4 )

Discussion initiée par Invité
0
Minucien utilisateur non connecté
25/06/2012
11h52
0 amie
trafic de sexes et art culinaire

--------------------------------------------------------------------------------

Mon nom est Minucien; je vis dans un monde dominé par les femmes où l'homme est un citoyen de seconde zone sans droit juste bon à être producteur et le larbin de ces dames. Dans ce monde dominé par les femmes, le sexe de l'homme est aussi prisé dans certains cercles féminins comme un met raffiné. Des phallus sont vendus illégalement dont le prix peut varier entre 600 et 1000 euro la pièce. Malheureusement je fait partie de ces hommes qui ont été kidnappé par des femmes sans scrupule qui se livre à ce genre de trafic.

Mon heure est arrivé. Je suis nu et attaché couché sur une table. 3 femmes acheteuses se présentent devant mes ravisseuses. Elle viennent tester la marchandise ( donc mon sexe ). J'ai une érection. Les 3 femmes acheteuses me le tâtent, me le sentent et le goûtent en me le suçant. Le goût de musc est un facteur déterminant dans la qualité de la marchandise. Après une brève discussion entre les acheteuses et les vendeuses; la conclusion de l'achat de mon sexe est adjugé. Elle me le couperont. Mais avant l'une des acheteuses enlève sa culotte et se pose sur moi dans la position de l'amazone.

Elle me fait l'amour jusqu'à l'éjaculation. Dans la tradition culinaire illégale; le sexe de l'homme parfumé par le vagin de la femme et le sperme de la verge de l'homme donne un fumet avec la cuisson les plus recherché par les gourmets ( gourmets femmes évidemment ).

Mais au moment d'être émasculé par l'une des trafiquantes, j'avais déjà mon sexe dans sa main; une décente de policières arrive in extremis. Je pourrais croire que ma virilité fut sauvée. Mais malheureusement non. Avant d'être kidnappé; j'étais sélectionné pour participer à une émission culinaire dont le sujet est: " comment cuisiner un sexe d'homme pour vos invitées ".

L'émission est prévue en direct à la télé national dans 5 jours. Le jour J; je suis à poil et attaché sur une table de cuisine spécialement faite pour l'émission. J'ai une érection. L'émission sera vue par des millions de téléspectatrices. ( les hommes sont interdits de télé ). Je vois arriver la cuisinière et je dit d'un air stupéfait:

- Merde; c'est Maïté la reine du sauciflard. C'est une star de la cuisine dans mon monde. Maïté renverse la table de la cuisine pour me mettre à la vertical. Elle me saisi la queue avec sa grosse main et me branle pour récupérer le sperme qui va servir pour la sauce. Une fois mon sperme récupéré; elle me remet à l'horizontale. Elle me rechope la queue avec sa grosse main me l'étire prend un couteau de cuisine pour couper la viande et me sectionne le sexe à sa base. Toutes les femmes présentent dans le publique applaudissent mon émasculation. Car les émasculations dans mon monde ne sont réservés selon la loi qu'aux cuisinières spécialisées dans le sexe de l'homme. Chaque émasculation est un événement diffusé chaque fois en direct à la télévision. C'est l'un des show les plus regardé.

Maïté par la suite me coupe aussi les testicules qui serviront comme garniture aprés avoir été mariné dans la sauce où mijotera mon sexe pour que cela donne un petit goût de testostérone.

Maïté présent son plat. c'est le saucissexe aux deux noix marinés dans son sperme frais du jour.

Cela fera une fois de plus que ma virilité disparaît dans la main d'une femme. Il y a un côté existant; mais c'est un peu frustrant de se retrouver chaque fois sans rien. J'aurai aimé refaire une émission culinaire où je suis nu devant plein de femmes. Pour moi, le meilleur moment c'est d'avoir sa queue dans la main de la femme juste avant d'être castré.

Je vous raconterais la prochaine fois où Maria Sharapova utiliseara mon sexe pour organiser un barbecue
Lancer une nouvelle discussion