Magazine féminin, tout sur la beauté

Confidentielles, c’est le site féminin pour tout savoir sur la crème de la beauté : au programme, les dernières tendances décryptées, des conseils beauté pour un minois radieux, des tutos pour des soins maison faciles à réaliser, mais aussi des fiches produits cosmétiques testées par la rédaction. Soins du visage, soins des cheveux, soins du corps, maquillage : tout pour prendre soin de soi des pieds à la tête !

Nom pour un salon de coiffure

Le nom de votre salon de coiffure peut contribuer à votre réussite. Faites preuve d’imagination et tout va bien se passer. Voici quelques idées !


Pour trouver le nom d’un salon de coiffure, il faut faire preuve d’une imagination accrocheuse. Il n’y a pas de règle. Le tout c’est de pouvoir toucher votre public cible.
Vous vous lancez pour la première fois dans la création de votre salon. Il vous faudra un certain temps pour acquérir une certaine notoriété. Pour le moment, votre nom ne pourra pas encore s’aligner à ceux de Franck Provost, de Jean Louis David ou de Jean Claude Biguine. Vous pouvez bien entendu vous faire franchiser par ces grands coiffeurs sous certaines conditions, mais, le but pour vous, c’est de lancer une activité à votre enseigne, n’est-ce pas ?

Alors, dans un premier temps définissez votre domaine d’activités. Voulez-vous toucher une clientèle large ou sélective ? Plutôt des étudiants ou des personnes d’âge mûr ? Sachez également que le choix d’un nom commercial doit tenir compte des spécificités de son lieu d’installation. Serez-vous dans une assez grande ville ou dans un bourg ? En effet, la subtilité des petites fantaisies risque d’être perçue variablement d’une localité à une autre.

Souvent, les entrepreneurs aiment bien jouer avec les mots. Du mot classique « cheveu » à son argot « tif », en passant par son anglicisme « hair », en n’oubliant pas le nom générique du métier « coiffeur » ou l’art développé « coiffure », notre seule recommandation est de bien inscrire le nom que vous aurez choisi dans l’ère du temps. Si vous visez une clientèle jeune, parlez leur langage. Un joli « Hair too cool » pourrait faire l’affaire. Si vous vous spécialisez dans le mariage, faites preuve de romantisme avec un petit coup de « Rêv’Hair ». Cependant, assurez-vous que le nom choisi ne soit pas déjà utilisé dans le même domaine d’activités au risque de vous le voir refusé au registre du commerce.

Article précédent
Article suivant
Laissez un commentaire !
Pseudo :
Votre
réponse
:
1 commentaire
merci beaucoup
invité (invité), le 30 octobre 2013 à 20h33