Accueil Bien-être et Minceur Avoir des kystes au col de l'utérus Avoir des kystes au col de l'utérus

Avoir des kystes au col de l'utérus

Le col de l'utérus, appelé aussi cervix, est une portion du bas de l’utérus. Revisons notre anatomie.

Le col de l’utérus provient des canaux de Müller ouverts l'un dans l'autre afin de former l'utérus. Lors d’un contact du sinus uro-génital, le tissu mésodermique müllerien devient épais et se vacuolise par la suite. La vacuole s'ouvre à la fois du côté du sinus uro-génital afin de former l'hymen et du côté des canaux du Müller, afin de former le col utérin. Celui-ci peut être l’emplacement de nombreux types de kystes et de tumeurs.

Des kystes peuvent se développer dans le col utérin quand une obstruction empêche les glandes de sécréter des glaires. Dans ce cas, les glaires entassées forment des petits nodules bleus ou jaunâtres. Ce type de kyste reste asymptomatique tant qu’il n’est pas infecté. Le kyste de Naboth en revanche, un morceau de mucus à la surface du col, est le plus fréquent chez la femme. Le col dans ce cas est enveloppé de glandes et de cellules. Les glandes sont couvertes de cellules appelées épithélium et les sécrétions s'accumulent dans les glandes branchées jusqu’à former une bosse blanche sur le col. Cette bosse est le kyste de Naboth.

Cette bosse est détectée lors d'un examen pelvien. Rare est le cas de l’utilité d’une colposcopie pour distinguer les kystes de Naboth aux autres bosses et plaies pouvant survenir sur le col. Ce kyste de Naboth ne cause aucun dommage, en général. Cependant, les touchers pelviens peuvent être renforcés par l’échotomographie ou la cœlioscopie dans certains cas, notamment lors d’un soupçon de cancer.

Cela devrait aussi vous intéresser : ovaires polykystiques
Article suivantArticle suivant
Espérance de vie avec un lupus
Article précédentArticle précédent
Absence de règles sous diane 35
Recherches connexes : kyste, uterus, examen, gynécologue
Aucune réponse.
Laissez un commentaire !
Pseudo :
Votre
réponse
: