Pertes brunes

VOIR AUSSI

Les pertes brunes sont une des inquiétudes communes aux femmes et jeunes filles. Elles ne sont pas toujours une raison de s’inquiéter.

Les pertes brunes sont le plus souvent liées à un vieux tissu endométral.
La fonction autonettoyante du vagin permet d’expulser ces tissus. Ces mêmes pertes augmentent au fur et à mesure que vous approchez de l’ovulation et lorsque vous êtes sexuellement excitée. Si ces pertes brunes résultent d’un dysfonctionnement de l’élimination endométrale, le symptôme sera vraisemblablement un retard des règles.
Des pertes brunes peuvent aussi être un symptôme plus inquiétant qu’un reste de cellules endométrales. Ces cas comprennent notamment la maladie inflammatoire pelvienne, la ménopause, des maladies sexuellement transmissibles (gonorrhée, chlamydia ou verrues génitales) ou un cancer du col de l’utérus.
Chacun des cas cités ci-dessus produit par lui-même des symptômes beaucoup plus évidents, en plus des pertes brunes. Typiquement, les autres symptômes sont : douleurs, pertes claires ou jaunâtres, dépression, sécheresse vaginale, douleur pendant les rapports, mixtion fréquente, infertilité, saignements utérins dysfonctionnels, brûlures, démangeaisons, éruptions cutanées, chaleur au toucher, ulcères buccaux et manque d’appétit.
Si la cause des pertes brunes n’est qu’une élimination de vieilles cellules utérines, le traitement peut simplement consister en certains changements de style de vie tels qu’une meilleure alimentation, des exercices réguliers et boire plus d’eau. Si vous constatez que ces pertes résultent d’une autre cause, vous feriez mieux de rendre visite à votre gynécologue.

Article suivantArticle suivant
Opération de l'estomac
Article précédentArticle précédent
Nombril infecté
Recherches connexes : pertes brunes, santé, saignements
Aucune réponse.
Laissez un commentaire !
Pseudo :
Votre
réponse
: