Accueil Couple et Sexualité Faire une injection saline dans les testicules Faire une injection saline dans les testicules

Faire une injection saline dans les testicules

VOIR AUSSI
L'injection de solution saline ou de sérum phisiologique dans les testicules est aujourd'hui une pratique largement vulgarisée chez les hommes. Pourquoi ? Confidentielles répond à toutes vos questions sur le sujet…
Les hommes en quête de nouveaux plaisirs sexuels sont les principaux intéressés. À part le fait d'être fréquemment pratiqué dans la sphère du sadomasochisme pour les douleurs plus ou moins modérées qu'elle procure, l'injection saline dans les testicules permet également aux hommes de donner un peu plus de volume à leur scrotum tout en stimulant leur sexualité. En effet, la bourse est une des parties du corps de l'homme les plus riches en récepteurs nerveux, ce qui la rend beaucoup plus sensible à toute forme de stimulation. Pour des raisons similaires mais également pour les nombreuses formes de gratification sexuelle instantanée que cela engendre, certains hommes vont même jusqu'à s'injecter ces fameuses solutions directement dans les testicules.

Étant donné que les effets de l'injection saline ne durent pas plus de 48 heures, la solution saline est parfois remplacée par du glucose à 10 % ou du CO2 (sous forme de gaz) qui dure bien plus longtemps. Cette opération peut se pratiquer soi-même à condition d'avoir un minimum de sang-froid et la quantité injectée varie de 250 ml à 1,25 litre selon le goût, les exigences et les besoins de chacun. Le matériel utilisé, quant à lui, varie d'une personne à l'autre. Si certains préfèrent les injections multiples ne nécessitant pas une bonne seringue bien stérilisée, d'autres hommes vont jusqu'à utiliser de véritables kits spécifiques souvent composés de poches à perfusion et de cathéters.
Article suivantArticle suivant
La rupture médiatisée de Nicole Scherzin...
Article précédentArticle précédent
Olivia Bonamy et Romain Duris
Aucune réponse.
Laissez un commentaire !
Pseudo :
Votre
réponse
: