Accueil Couple et Sexualité Les étapes de la fécondation chez l'être humain Les étapes de la fécondation chez l'être humain

Les étapes de la fécondation chez l'être humain

VOIR AUSSI
La fécondation est une étape fondamentale de la reproduction dans la vie d'un être vivant, qu'il soit végétal ou animal. Confidentielles vous parle maintenant de la fécondation chez l'être humain.
La fécondation est une étape où le gamète mâle, le spermatozoïde, rencontre le gamète femelle, un ovocyte II. Quand le sperme est envoyé dans la cavité vaginale de la femme, les spermatozoïdes doivent passer par l'étape de capacitation dans les voies génitales femelles pour obtenir leur capacité fécondante. La fécondation se fait ensuite en 4 étapes :
1- La reconnaissance spécifique : c'est la phase où le spermatozoïde et l'ovocyte découvrent leur compatibilité. Cette reconnaissance est effectuée grâce aux protéines composant la zone pellucide de l'ovocyte pendant sa maturation et aux récepteurs existants sur la membrane du spermatozoïde. La zone pellucide va être dissoute. Cela permet le passage du gamète mâle jusqu'à la membrane plasmique de l'ovocyte.

2- La fusion du spermatozoïde et de l'ovocyte : un seul spermatozoïde peut féconder l'ovocyte. Cette fusion donne naissance à une cellule unique nommée zygote. Cette monospermie est importante pour garder une quantité 2n de matériel génétique chez le zygote. Après l'intégration du spermatozoïde dans l'ovocyte, flagelle compris, on peut observer une réaction corticale. Elle consiste en l'exocytose des granules corticaux accumulés contre la membrane, sous le contrôle d'une augmentation de la concentration en calcium cytosolique et de leurs contenus enzymatiques. Cela permet à la zone pellucide d'être imperméable à l'entrée d'autres spermatozoïdes.

3- La reprise de la méiose pour l'ovocyte : avant la fécondation, l'ovocyte est bloqué en métaphase. Le calcium cytosolique contrôle l'activation de cet ovocyte. En effet, ce dernier termine sa deuxième division de méiose et expulse ainsi son deuxième globule polaire. Ensuite, on distingue 2 noyaux ou pronuclei : le pronucléus mâle, qui provient du spermatozoïde, et le pronucléus femelle. À partir de ce moment, on ne parle plus d'ovocyte, mais d'ovule.

4- L'amphimixie et le déclenchement du développement embryonnaire : on assiste à la fusion des deux pronuclei. Le matériel génétique se rassemble sur la plaque équatoriale au moment de la métaphase de la toute première division cellulaire du nouveau zygote.
Article suivantArticle suivant
Tout sur le frottis vaginal
Article précédentArticle précédent
Pleins feux sur… la gymnastique sexuelle ...
Recherches connexes : fécondation
Aucune réponse.
Laissez un commentaire !
Pseudo :
Votre
réponse
: