Magazine féminin, tout sur la beauté

Confidentielles, c’est le site féminin pour tout savoir sur la crème de la beauté : au programme, les dernières tendances décryptées, des conseils beauté pour un minois radieux, des tutos pour des soins maison faciles à réaliser, mais aussi des fiches produits cosmétiques testées par la rédaction. Soins du visage, soins des cheveux, soins du corps, maquillage : tout pour prendre soin de soi des pieds à la tête !

Perdre son bébé

La perte d'un bébé est toujours un événement difficile à supporter. Les grossesses non-abouties concernent cependant 1 grossesse sur 5. Comment les prévenir ? Comment surmonter ce genre de situation ? Confidentielles vous donne des réponses.
Une fausse couche peut survenir à tous les stades de la grossesse. Elle peut se produire autant au premier trimestre qu'à quelques mois de l'accouchement. Toutes les femmes ne sont cependant pas concernées et tous les bébés ne sont pas susceptibles d'être perdus. Malgré ce fait, le taux de fausses couches tend à croître et 20 % des femmes enceintes sont concernées.

Les raisons provoquant les fausses couches sont diverses. Le plus souvent, il s'agit d'une réaction naturelle du corps. Lorsque l'enfant présente une anomalie susceptible de troubler sa croissance, le corps réagit en l'évacuant. Dans d'autres cas, la mère présente des troubles hormonaux. Cela peut empêcher le développement normal du bébé et provoquer une fausse couche.

Le mode de vie des femmes actuelles est un des facteurs ayant une large influence sur les risques de fausses couches ou d'anomalies en cours de grossesse. Les techniques médicales actuelles permettent toutefois de détecter des problèmes chez la mère dès les premiers mois de grossesse. En cas d'anomalies possibles, l'enfant est immédiatement pris en charge.

Pour prévenir les risques de fausses couches, le repos et un suivi médical tout au long de la grossesse sont nécessaires. Cela ne concerne évidemment que les femmes à risques. Si malgré les multiples précautions prises, le pire vient à arriver, sachez que vous ne devez en vouloir à personne. Ni le bébé, ni votre corps, ni les médecins ne doivent être tenus responsables.

Évitez de contenir votre chagrin et d'essayez d'oublier rapidement. En tant que mère, vous avez le droit de pleurer votre enfant. Pour vous aider à surmonter la douleur, il existe certainement un groupe de soutien aux mères dans ce genre de situation dans votre région. N'hésitez pas à prendre contact avec ces groupes. Ils vous seront d'une grande aide.
Article précédent
Cela devrait aussi vous intéresser : tomber enceinte après une fausse couche
Aucun commentaire.
Laissez un commentaire !
Pseudo :
Votre
réponse
: